Le souverain a pu voir la plupart des machines innovantes et s'est entretenu avec les travailleurs. La visite du Roi a commencé par une réunion de travail. Il a exprimé d'emblée son admiration et sa gratitude pour le travail accompli. "Je fais beaucoup de visites d'entreprise, mais celle-ci, dans ces circonstances, a une grande importance. Je suis très fier de ce que vous faites. Vous avez placé notre pays au centre du monde. Grâce à votre vaccin, il y a de l'espoir pour beaucoup de gens. J'ai appris que le fameux virus n'était plus à craindre dans les maisons de repos. C'est grâce à vous."

Il s'est ensuite entretenu avec cinq travailleurs de plusieurs départements. Il n'y a jamais eu ou très peu de visite de Pfizer à Puurs: "nous avons voulu nous concentrer sur notre travail tout le temps", a expliqué l'un d'entre eux. Une exception a en revanche été faite pour le Roi ce mardi. Il a pu bénéficier d'une longue visite et une séance d'information détaillée ainsi qu'un tour du laboratoire expérimental, des lignes de remplissage, des salles de congélation et enfin d'un hangar comprenant plus de 700 congélateurs où le vaccin est stocké à une température de -70 degrés.

"Nous sommes très honorés. C'était un très beau moment pour les plus de 3.000 personnes qui ont travaillé jour et nuit au cours des 12 derniers mois pour créer le vaccin et intensifier la production. Le Roi a été impressionné par le rôle crucial que nous jouons à l'échelle mondiale. À l'heure actuelle, nous expédions déjà le vaccin dans plus de 78 pays et cela augmente chaque jour. Le marché principal est l'Europe, mais beaucoup d'autres pays sont également fournis par l'usine. Le Roi a montré beaucoup d'intérêt. C'était une visite très agréable", s'est enthousiasmé le directeur du site Luc Van Steenwinkel.