Ce vendredi, une conférence de presse avait lieu pour annoncer l'inscription du spéculoos à l'inventaire du Patrimoine culturel immatériel.

Pascal Smet a, pour l'occasion, rendu visite à la pâtisserie Goossens à Woluwe-Saint-Pierre. Mais la visite ne s'est pas passée comme prévu : si tous les journalistes présents étaient bel et bien masqués, ils étaient tout de même une dizaine sur place. Les mesures sanitaires n'étaient donc pas du tout respectées.

Eric Boever, journaliste à la RTBF, n'a pas pu masquer son énervement. "Ce n'est pas prudent, excusez-moi", a-t-il dit, avant de s'énerver. "Si, je me fâche ! Car si je ne me fâche pas, vous ne le remarquez même pas vous-même ! Vous êtes des dirigeants et vous ne respectez pas les règles que vous donnez ! Les gens ne peuvent pas venir à Noël à plus de quatre, et ici on est quinze dans la même pièce, alors quel message vous donnez ?"


Selon nos confrères de Sudinfo, la suite de la conférence de presse a pris place à l'extérieur. "Vous avez raison de m’interpeller là-dessus", a reconnu Pascal Smet, avant de se justifier, tant bien que mal, soulignant qu'il portait le masque depuis le début de la crise et évoquant "une démonstration de quelques minutes, où tout le monde avait son masque".