Pour la première fois, la Sûreté de l'Etat publie une brochure pour spécifiquement mettre en garde les Belges contre l'espionnage et l'influence étrangère, rapporte Het Nieuwsblad lundi. "Le groupe cible sont les Belges qui voyagent et sont actifs dans le secteur public et le monde des affaires", bien que toute personne se déplaçant à l'étranger et soucieuse du respect de la vie privée peut y trouver un intérêt. "Certains pays vous trouvent plus intéressants que vous ne le pensez", stipule la brochure qui comporte plusieurs conseils sur la sécurité des téléphones et ordinateurs portables, de sorte que personne ne puisse les consulter.

La règle de base est de protéger son mot de passe, contrôler ses paramètres de respect de la vie privée sur les réseaux sociaux et protéger ses données personnelles.

Ces directives sont valables pour tous les voyages à l'étranger même dans des pays considérés comme "amicaux".

Pour les destinations qui le sont moins, dont en dehors de l'UE, des recommandations supplémentaires sont de mises, selon le degré de menace: retirez votre carte SIM et votre batterie si vous devez laisser votre smartphone quelque part; ne vous connectez pas aux réseaux Wi-Fi publics; ne chargez pas votre appareil via les points de charge USB publics.

La brochure n'est pas explicite quant aux destinations où il faut redoubler de vigilance, citant qu'en général il s'agit de pays avec "des services de renseignements offensifs".