Philippe Goffin, le ministre des Affaires Etrangères (MR), annonce à La Libre que les cantons du Valais et du Vaud en Suisse repassent en zone verte. Les voyageurs belges pourront s'y rendre et en revenir sans obligation de quarantaine, ni dépistage au retour. 
L'information sera publiée demain à 16 heures sur le site des Affaires Etrangères mais est déjà d'application.
Les voyageurs de retour de ces deux cantons ne devront plus observer l'obligation de quarantaine et de dépistage. Les formulaires de retour vont également être modifiés dans les prochains jours.

Suite à la décision belge intervenue samedi après-midi de placer les deux cantons en zone rouge, de nombreuses voix politiques suisses avaient exprimé leur mécontentement et leur surprise, en regard des chiffres de l'épidémie dans cette région. Les Affaires étrangères belges avaient alors demandé aux autorités sanitaires suisses de nouvelles données sur la situation dans le pays, afin que le Celeval procède à une nouvelle évaluation plus fine de la situation. Les critères géographiques ont ainsi été affinés.

C'est en effet cette cellule d'évaluation qui décide, en quelque sorte. Composées de membres de Sciensano, du SPF Santé publique et d'autres administrations fédérales, ce groupe d'experts publie un rapport dont les conclusions sont reprises telle quelles par les Affaires Etrangères. Sa composition n'est pas fixe, mais certains membres y siègent de façon récurrente, à l'instar de l'infectiologue Yves Van Laethem (CHU Saint-Pierre), encore plus récemment Marc Van Ranst (UZ Leuven).