Le plan de répartition des centres de vaccination en Wallonie, présenté fin janvier, avait suscité une série de critiques. Des élus du sud du pays regrettaient que l'emplacement des neuf centres majeurs et des 31 antennes de proximité défavorise certaines localités. La proposition d'ajouter des "centres itinérants" n'avait pas suffi, certains habitants du sud du pays risquaient de devoir parcourir de nombreux kilomètres pour rejoindre le centre le plus proche.

Les autorités wallonnes ont corrigé le tir ce mardi en mettant en place de nouvelles antennes de vaccination "pour coller au plus près des réalités locales". Elles amèneront également une solution de proximité pour les populations pour lesquelles le centre fixe plus proche risquerait d’être, à un moment ou un autre, saturé.

Voici la liste des communes qui vont héberger les nouvelles 13 antennes :

- Comines-Warneton

- Thuin

- Soignies

- Anthisnes

- Lierneux

- Spa

- Limbourg

- Walcourt

- Philippeville

- Hastière

- Andenne

- Gembloux

- Bouillon

D'un point de vue opérationnel, ces 13 antennes seront comparables aux centres de proximité : elles s’ouvriront dans des locaux couverts qui respectent les normes imposées pour les centres de vaccination. Elles seront ouvertes à la population sur des périodes limitées. Elles disposeront d’1 ou 2 lignes de vaccination en fonction de la population à couvrir et seront gérées selon les mêmes principes de rendez-vous.

Voici les centres qui avaient déjà été définis :

Pour le Hainaut, les centres majeurs sont Tournai, Ronquières, Mons et Charleroi avec des centres de proximité à Chimay, Colfontaine, Binche, Fleurus, Ath et La Louvière.

Pour Liège, Bierset et Pépinster sont les centres majeurs alors que pour la proximité on retrouve Liège, Seraing, Visé, Tilff, Aywaille, Chaudfontaine, Bressoux, Malmedy, Herve, Hannut, Huy et Waremme.

Namur (Namur Expo) sera centre majeur alors que Namur (Clinique St-Luc), Ciney, Fosses-la-Ville et Gedinne seront proximité.

En Brabant wallon, Court-Saint-Etienne sera majeur et en proximité, on retrouve Braine-l’Alleud, Wavre, Perwez et Tubize.

Enfin, pour le Luxembourg, Marche-en-Famenne est le centre majeur et Libramont-Chevigny, Arlon, Virton et Bastogne sont centres de proximité.

Ces différents centres, actuellement constitués, ouvriront progressivement leurs portes au public dans le courant de mars (6 ouvrent déjà cette semaine), sous réserve d’une disponibilité suffisante des vaccins.

Parallèlement à cette étape, la Délégation Covid met au point des procédures pour garantir l'accès à la vaccination aux personnes qui sont en situation de grande difficulté pour se rendre dans un centre de vaccination, assurent enfin les autorités.

Le calendrier de vaccination

En Wallonie, la vaccination des résidents et du personnel des maisons de repos se termine, celle du personnel des hôpitaux et du personnel et résidents des institutions pour personnes en situation de handicap est actuellement en cours et la phase de vaccination du personnel d’aide et de soins de première ligne démarre ce mardi.

Ces différentes étapes seront ensuite suivies par le déploiement de centres de vaccination à destination du grand public, qui accueilleront en premier lieu les personnes de 65 ans et plus.