Ce dimanche, le bourgmestre de Houthulst (Flandre occidentale) a indiqué que 128 habitants de sa commune avaient été contaminés par le variant britannique du coronavirus. Pire encore, la majorité des personnes infectées - 75 d'entre elles - sont des résidents d'une maison de repos.

Face à cette augmentation drastique des contaminations à la souche britannique du virus, la commune a décidé d'interdire toutes les activités sociales. Pour Yves Coppieters, interrogé par nos confrères du Soir, il convient d'employer des mesures encore plus drastiques. "Cette commune doit être mise en lockdown complet et on doit y tester tout le monde. C’est le seul moyen d’arriver à des résultats", a-t-il déclaré.

Selon le professeur de santé publique à l'ULB, d'autres clusters de ce variant britannique se seraient déjà développés ailleurs dans notre pays. "Il faut donc tester massivement pour trouver l’origine de cette contamination et découvrir comment cette souche est entrée en Belgique", met en garde l'expert.