Aucun vol ne sera possible cette nuit, entre 1h30 et 3h30, en raison d'un nombre insuffisant de contrôleurs aériens, a-t-on appris lundi auprès de Skeyes, l'organisme en charge du contrôle aérien en Belgique. Des fermetures de quelques heures de l'espace aérien durant la nuit ont déjà eu lieu durant le week-end, pour les mêmes raisons. Les conséquences éventuelles concernent davantage les vols cargo que passagers.

L'ex-Belgocontrol est confronté depuis plusieurs semaines à un conflit social après la dépôt d'un préavis de grève par la CSC et le syndicat libéral. Les tensions tournent notamment autour de l'organisation et de la charge de travail.

Skeyes a conclu un accord vendredi avec la CGSP, le texte répondant, selon la direction de l'ex-Belgocontrol, "aux 25 points" qui avaient été mis en avant par les syndicats et offrant des solutions structurelles pour tous les employés. Cet accord a toutefois été rejeté par les autres syndicats, ce qui a conduit ce lundi à de nouvelles actions ayant engendré des retards à Brussels Airport ainsi qu'à l'aéroport de Charleroi. Vers 18h, ce lundi, certains vols subissaient toujours des retards.

Une nouvelle rencontre est prévue mardi entre la direction et les syndicats.