Belgique

Mohamed Abrini, soupçonné de participation aux attentats de Paris et de Bruxelles, a quitté la prison de Forest pour être transféré à celle de Bruges ce lundi. Il y est maintenu dans l'aile de haute sécurité. Ce changement a entraîné un effet de balancier puisque Salah Abdeslam a dû quitter le centre pénitentiaire de Bruges, les responsables de la prison refusant que les deux hommes ne puissent entrer en contact.

Salah Abdeslam est désormais maintenu à Beveren, dans la seule cellule de haute sécurité.

L'administration pénitentiaire n'est en revanche pas en mesure de communiquer si d'autres suspects de terrorisme, comme Medhi Nemmouche, l'auteur présumé de l'attentat au Musée juif de Bruxelles, ont également changé de lieu d'incarcération récemment.

Mohamed Abrini et Salah Abdeslam sont des amis de longue date. Deux jours avant les attentats de Paris, ils sont filmés ensemble dans une station-service de Ressons, au nord de Paris. Leur voiture ? La Clio noire qui servira deux jours plus tard à convoyer les kamikazes au Stade de France. Quelques heures plus tard, le 12 novembre vers 03h du matin, les deux hommes sont vus à Bruxelles, où ils croisent Brahim Abdeslam, un des kamikazes du 13 novembre, et la Seat Leon avec laquelle seront perpétrées les tueries des terrasses. Les enquêteurs pensent qu'Abrini accompagnait aussi les frères Abdeslam lors de deux autres voyages entre Bruxelles et Paris, les 10 et 12 novembre.

Le personnel de la prison de Forest s'était inquiété la semaine passée du nombre de suspects de terrorisme qui y étaient enfermés. Selon les syndicats, l'infrastructure est en effet insuffisante pour accueillir tous ces détenus, les maintenir isolés les uns des autres et respecter les mesures de sécurité qui s'appliquent à eux.