Les négociations, concernant la restructuration qui prévoit la perte probable de 170 postes, reprendront samedi entre les syndicats et la direction de Tessenderlo Chemie à Ham (province de Limbourg), après la réunion "marathon" qui s'est déroulée jeudi. 

Direction et syndicats analysent vendredi les propositions qui ont été déposées sur la table. Une de ces propositions concerne la prépension à partir de 52 ans et demi. 

La réunion de jeudi a conduit à une série de propositions qui sont examinées et discutées en interne. Les deux parties se retrouveront samedi pour négocier au finish.