Il reste trois soeurs Sacramentines au couvent de Halle. Trop peu du goût du Vatican qui souhaite que le couvent ferme ses portes. Mais les religieuses de 30, 60 et 90 ans refusent de céder au bon vouloir de Rome, rapportent Het Nieuwsblad et De Standaard mercredi. "Nous ne sommes pas stupides. Nous restons dans notre couvent pour nous former à être béguines", expliquent les trois soeurs.

Le Vatican a envoyé un évêque au monastère pour une "mission de contrôle" papale, mais les sœurs restent déterminées. "Nous gardons nos portes ouvertes pour les femmes seules. Les veuves, les divorcées, les célibataires: tout le monde est le bienvenu".