La ministre de la Justice, Annemie Turtelboom (Open Vld), propose de scanner les détenus après la promenade pour déceler les objets dangereux. "De cette manière, nous pourrons empêcher qu'ils ne fassent du trafic à l'intérieur et à l'extérieur d'objets pointus pour prendre les gardiens en otage", explique Annemie Turtelboom dans l'édition Zondag du quotidien Het Nieuwsblad.

Lundi, elle présentera aux syndicats le plan, qui prévoit une augmentation de 800.000 euros dans le budget. Vendredi soir, deux détenus se sont évadés de la prison de Arlon, blessant deux gardiens de prison pris en otage. La semaine dernière, une autre évasion s'était produite à la prison d'Andenne, faisant quatre blessés.

"Nous avons prévu un investissement de 800.000 euros dans le budget pour un appareillage spécial, qui permettra de scanner et examiner les détenus lorsqu'ils vont et reviennent de la promenade. De cette manière, les agents pourront voir si les détenus possèdent des objets dangereux, comme des rasoirs ou d'autres objets pointus. Nous pourrons alors empêcher que des prisonniers, comme à Arlon, se promènent avec un couteau et attaquent un gardien", explique la ministre qui présentera son plan aux syndicats lundi et au gouvernement par la suite.

Runion positive à Arlon avec la représentante de la ministre, selon la CSC

La réunion entre les représentants syndicaux de la prison d'Arlon et une représentante de la ministre de la Justice, Annemie Turtelboom, s'est déroulée, dimanche matin, de manière positive, selon le responsable provincial luxembourgeois de la CSC en charge des prisons, André Paquet.

"Il n'y a pas de conclusions qui ont été tirées, mais la rencontre s'est très bien déroulée. Cette réunion était davantage une prise de contact avec la réalité du terrain. Ce n'était pas une réunion de décisions", confie-t-il. "L'attaché de la ministre a plutôt effectué une prise de température du terrain pour relayer ces informations à la ministre, qui avisera ensuite."

Une réunion en font commun syndical se déroulera lundi à 14h00 avec la ministre Turtelboom pour régler les problèmes de sécurité des gardiens dans les prisons du royaume. A la prison d'Arlon, une réunion en interne, entre les représentants locaux des syndicats et la direction de la prison, sera également organisée lundi afin de tirer les conclusions de cette affaire.

Vendredi soir, deux détenus considérés comme dangereux, David Manella et Jason Bechet, se sont évadés de la prison d'Arlon après avoir pris deux agents en otage.