Les demandeurs d'asile arrivant en centre d'accueil en Belgique devraient bientôt recevoir ce document. Il sera discuté avec un travailleur du centre, révèle Le Soir.

Les principes de liberté d'opinion, d'association, de culte, de non-discrimination et d'égalité homme-femme y seraient détaillés, même si son contenu exact n'est pas encore connu. "Il est important que les demandeurs d’asile soient informés le plus vite possible sur le comportement attendu de leur part", affirme Maggie De Block au quotidien. "Ici, les droits de l’homme sont importants. Ça ne se fait pas d’attoucher une femme. On laisse les femmes qui aiment les femmes ou les hommes qui tombent amoureux d’hommes en paix aussi. Et chacun est libre de croire en ce qu’il veut, ou même de ne pas croire."

Cette note serait indicative, à l'inverse d'un autre document semblable approuvé par le gouvernement en 2016 qui était contraignant mais avait été recalé dans sa majeure partie par le Conseil d'Etat.