Le Conseil des ministres a conclu vendredi un accord sur les nuisances sonores de l'aéroport de Bruxelles-National. Il porte tant sur la limitation du nombre de vols de nuit, les nuits calmes du week-end, l'utilisation d'avions peu bruyants et les procédures de vol, que sur l'utilisation des pistes. Tout ces points seront coulés dans un projet de loi qui doit assurer une meilleure garantie de sécurité juridique aux citoyens et aux autorités, ont noté le premier ministre, Yves Leterme, et le secrétaire d'Etat à la Mobilité, Etienne Schouppe. La plupart des points avaient déjà fait l'objet d'accords précédents. S'y ajoutent maintenant 12 propositions de modifications de routes mises au point par un groupe de travil après évaluation de la situation ainsi que des normes de vent.

Parmi les modifications retenues, il y a notamment le remplacement de la route Chabert par la route du canal pour les vols vers Chièves le week-end, une définition plus précise des routes de navigation avec des couloirs plus étroits pour limiter les nuisances ou la modification de la route de décollage de la poste 07R vers le sud-est pour survoler autant que possible des zones faiblement peuplées.

MM. Leterme et Schouppe ont souligné, en présentant l'accord, que celui-ci mettait fin à 10 années de discussions et d'instabilité.