Une petite centaine de migrants ont réinvesti depuis quelques semaines le parc Maximilien, en face de l'Office des Etrangers, dans le nord de Bruxelles. 

Il s'agit de personnes essentiellement originaires d'Afrique de l'Est, qui sont en transit et qui n'ont pas demandé l'asile en Belgique jusqu'à présent. Il y a deux ans, le parc Maximilien avait déjà servi de lieu d'accueil à des centaines de migrants. "Depuis plusieurs semaines, nous avons constaté en journée la présence d'une petite centaine de migrants dans le parc Maximilien. Certains y passent la nuit mais la plupart vont dormir gare du Nord. La police contrôle régulièrement le parc par crainte de voir réapparaitre une situation similaire à celle d'il y a deux ans", indique la porte-parole de l'Office des Etrangers, Dominique Ernould.

En 2015, des centaines de candidats à l'asile avaient dû dormir dans le parc Maximilien, faute de voir leur demande enregistrée par l'Office des Etrangers, ce qui avait créé une polémique sur les manquements dans l'accueil des migrants.