La commission européenne s'est penchée sur l'aide fiscale accordée aux clubs belges de football, entre autres, par l'Etat pour estimer si elle est régulière et si elle constitue une concurrence déloyale, rapporte les éditions Sudpresse, mardi. On parle d'un montant global avoisinant les 50 millions d'euros.

Pour aider les clubs professionnels, le fisc octroie en effet en Belgique un reversement de 80% du précompte professionnel à condition que celui-ci soit utilisé, d'une manière ou d'une autre, à la formation des jeunes.

"Le gouvernement belge, questionné par l'autorité européenne, a dû fournir des réponses très détaillées sur les différentes aides qu'il octroie aux clubs belges, tant au niveau du football que du basket. Et, visiblement, les réponses que l'Europe a reçues ne semblent pas la satisfaire. Elle va dès lors poursuivre son enquête pour voir si les clubs belges ne jouissent pas d'une aide irrégulière qui pourrait, au total, cumuler à 50 millions d'euros", écrit le quotidien dans ses éditions de mardi. Ce qui équivaudrait au quart du budget de tous les clubs de division I en football, principal concerné.

C'est la Bundesliga qui avait soulevé le problème, dès 2011, arguant que cette règle engendrait une concurrence déloyale, l'Allemagne n'octroyant pas ce genre d'avantages.