Ils ont fait une blessée grave et pas mal de dégâts. Ils ont aussi entraîné des évacuations massives.

On ne sait trop si ce sont les intempéries qui ont rythmé le week-end qui sont en cause mais notre pays a connu une vague peu commune d’incendies.

L’un d’eux a fait une blessée grave, à Duffel, où une dame a sauté du deuxième étage, son appartement étant en feu. Ses enfants de 3 et 11 ans ont pu se mettre en sécurité à temps en s’échappant par les escaliers. Les habitants des six appartements de l’immeuble ont dû être relogés.

Un home évacué

Par ailleurs, un incendie s’est déclaré, dimanche, dans la cave d’un immeuble à appartements de Schaerbeek. Une vingtaine de personnes ont dû être provisoirement évacuées à l’aide d’échelles gonflables. Les fumées auraient été dégagées par un véhicule qui a pris feu dans un box de garages.

Plus spectaculaire, l’incendie qui a pris dans la Résidence Palmyra, à Drogenbos. Il a provoqué le déclenchement du plan communal d’urgence. La maison de repos a été évacuée momentanément mais l’incident n’a pas fait de blessé.

À l’origine du feu, une explosion dans un logement assisté, au rez-de-chaussée du centre. Les 44 occupants des appartements ont été évacués vers une autre aile de la résidence.

Un oubli fâcheux

Quant à l’incendie qui s’est déclaré, samedi, dans une maison de Blegny, il n’a fait aucune victime car la propriétaire séjournait à l’hôpital depuis peu.

Elle avait oublié d’éteindre son chauffage électrique avant d’être hospitalisée.

Retour à Bruxelles, plus exactement à Saint-Josse où un flat et une maison sont inhabitables après que deux incendies les ont ravagés. Dans l’un des deux cas de figure, un problème électrique serait à l’origine du sinistre. (D’après Belga)