Une large majorité semble se dégager, surtout du côté flamand, en faveur d’un texte de consensus pour élargir la loi autorisant l’euthanasie aux mineurs. C’est ce qui est apparu mercredi à l’issue d’une deuxième série d’auditions en commissions jointes de la Justice et des Affaires sociales du Sénat. Jean-Jacques De Gucht (Open VLD) a demandé qu’on entame également une discussion politique sur les points déjà abordés lors des auditions précédentes. Guy Swennen (SP.A) a également plaidé en ce sens. Le travail législatif pourrait débuter sur la base d’un texte de consensus élaboré par la commission, ont indiqué Freya Piryns (Groen) et Rik Torfs (CD&V). Ce dernier a fait remarquer que pour les démocrates chrétiens, l’euthanasie ne pourrait être autorisée pour les mineurs si l’on ne fait valoir que des souffrances psychiques insupportables. "Alors, nous collaborerions au suicide, ce que nous voulons éviter à tout prix", a dit M. Torfs. Dans deux semaines, les commissions entameront le deuxième volet : l’euthanasie des personnes démentes. (D’après Belga)