Belgique

Le fait qu'une élue porte le voile au parlement ne pose pas de problème, mais cela aurait été différent si elle avait été ministre, a affirmé lundi le chef du groupe PS au parlement bruxellois Rudy Vervoort. Parmi les élus du parlement bruxellois appelés à y prêter serment, mardi matin, Mahinur Özdemir, une jeune femme âgée de 26 ans, affichant ses convictions religieuses, fera sa première entrée dans l'hémicycle de l'assemblée régionale.

Elle siège depuis 3 ans au conseil communal de Schaerbeek en portant le voile, et ne compte pas renoncer à ce signe de croyance, en pénétrant mardi dans l'ancien Palais provincial du Brabant qui abrite le parlement bruxellois.

Pour Rudy Vervoort, le fait que la jeune élue porte le voile relève de sa liberté individuelle. "Elle n'est pas fonctionnaire, titulaire d'une part de la puissance publique. Mais c'eût été différent si elle avait été nommée ministre où si elle accédait à la magistrature", a-t-il commenté lundi matin.

Aux yeux de Rudy Vervoort, cette question relève par ailleurs aussi de la responsabilité du cdH.