Un incident a fait 14 blessés lors d'une fête sur un terrain de hockey à Mol, en province d'Anvers, samedi soir, a fait savoir le bourgmestre de la commune.

Des serpentins qui ont été lancés en l'air sont entrés en contact avec une ligne à haute tension. Les jours des personnes blessées ne sont pas en danger. Lorsque l'équipe locale féminine de hockey de Mol a remporté le titre, des serpentins ont été lancés dans les airs pour célébrer l'événement. "Ils ont touché les câbles haute tension au-dessus du site", a déclaré le bourgmestre. "Cela a conduit l'électricité vers le sol, via les clôtures de fer autour du site, jusqu'à la cantine où la boîte électrique a été touchée."

Les personnes proches de la clôture ont été touchées par la décharge électrique. Quatorze personnes, principalement des spectateurs, ont été conduites dans les hôpitaux de Mol et Geel avec des brûlures. Quatre personnes ont été grièvement blessées mais, selon le bourgmestre, elles sont hors de danger. Les victimes ont entre 8 et 80 ans.

Quatre personnes se trouvent toujours à l'hôpital après l'incident survenu samedi soir avec une ligne à haute tension à Mol (province d'Anvers), indique lundi le bourgmestre Wim Caeyers (CD&V). Trois d'entre elles bénéficient de soins spécialisés dans un centre de traitement des brûlés: deux à Anvers, une à Louvain. La quatrième victime reste en observation dans un hôpital à Geel. 

Aucune ne se trouverait en danger de mort. L'incident avait fait 20 blessés. Il s'était produit samedi aux environs de 18h00 lorsque des serpentins ont été lancés pour fêter le titre de l'équipe locale féminine de hockey des U19 de Mol. Les serpentins ont touché la ligne à haute tension qui enjambait le terrain. L'électricité a ainsi été menée vers le sol, via les clôtures de fer autour du site, jusqu'à la cantine où la boite électrique a été touchée. Les personnes proches de la clôture ont reçu une décharge électrique.

Les jeunes membres de l'équipe sont accompagnés par le service d'intervention sociale urgente (Dringende Sociale Interventie).