La ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet, a rectifié jeudi les chiffres parus dans la presse à propos des actes de violence commis contre des policiers. Depuis 2008, ceux-ci sont en baisse, a-t-elle affirmé à la Chambre en réponse à des questions de Koenraad Degroote (N-VA) et Peter Logghe (VB). Entre 2008 et 2011, le nombre de faits est passé de 156 à 136, a-t-elle indiqué.

Selon la ministre, cette hausse est essentiellement liée à une transmission de données plus fluide. Auparavant, les différentes entités de la police ne communiquaient pas systématiquement les certificats de prolongation d'un congé de maladie à l'administration centrale de la police fédérale.