À Anvers, la fronde croissante du secteur culturel inquiète

Ce sont surtout les jeunes artistes qui sont touchés par de nouvelles coupes budgétaires.

À Anvers, la fronde croissante du secteur culturel inquiète
©BELGA
Un épais brouillard enveloppe le secteur de la culture en Flandre. En ces temps troublés de morosité ambiante, l'heure est aux économies. Mais les villes ne sont pas épargnées non plus dans cette course effrénée. À Anvers, les jeunes artistes viennent d'en faire les frais. Plus de 200 étudiants et une poignée...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité