Mission : décoloniser le punk

Le groupe londonien Big Joanie, descendant du mouvement Riot Grrrl, revient avec un second album.

Les trois membres du groupe britannique Big Joanie : Stephanie Phillips, Estella Adeyeri et Chardine Taylor-Stone
Le groupe punk et féministe Big Joanie revient avec "Back Home" ©Ajamu X
Elles se décrivent comme un groupe de punk, queer, noir et féministe. Une démarche qu’elles souhaitent ouvertement politique, engagée et radicale. Pour Stephanie Phillips, Chardine Taylor-Stone et Estella Adeyeri, Big Joanie représente un moyen de s’exprimer et d’exister, dans un monde qu’elles jugent patriarcal et raciste. Le groupe est vu comme un outil pour dépasser...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité