Malgré, à 64 ans, "mes rides et mes pattes d’oie, Alexis, 40 ans, m’a dit 'Vous êtes belle, Marie !'"

Geneviève Damas signe un monologue à la fois acéré, tendre et drôle magnifiquement joué par Hélène Theunissen, dans une mise en scène originale de Lara Ceulemans. Au Vilar.

Hélène Theunissen incarne Marie, 64 ans, en plein questionnement sur le vieillissement, l'amour... Autant de questions qui reflètent les propres doutes de la comédienne.
Hélène Theunissen incarne Marie, 64 ans, en plein questionnement sur le vieillissement, l'amour... Autant de questions qui reflètent les propres doutes de la comédienne. ©Dominique Bréda
"La vie, ce sont des cycles, résume Marie. Tu nais l’enfant de tes parents. Tu deviens la mère de tes enfants. Après, la mère de tes parents. Puis, l’enfant de tes enfants. Et tu meurs". À 64 ans, Marie, nez pour un grand parfumeur, va bientôt prendre sa retraite. Côté privé, elle partage son temps entre sa mère vieillissante atteinte de la maladie d’Alzheimer, et sa fille Virginie, qui vient de rencontrer un nouvel amoureux. Mais, elle dans tout ça ? À la fois "fille et mère", quelle est désormais sa place en tant que femme ? Séparée...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité