Avec "Il Giustino", Jacobs révèle toute la théâtralité de Vivaldi

À 76 ans, le chef belge aborde pour la première fois un opéra du Prêtre roux.

Nicolas Blanmont
Le mariage d’Anastasio (Rafaelle Pe) et Arianna (Kateryna Kasper) (photo Matthias Baus/Staatsoper).
Le mariage d’Anastasio (Rafaelle Pe) et Arianna (Kateryna Kasper). ©Matthias Baus/Staatsoper
Quand, en 1999, Cecilia Bartoli avait publié son premier Vivaldi Album, le succès avait été tel qu’on aurait pu croire au début d’une véritable renaissance des opéras du Prêtre roux, jusque-là reconnu pour ses seuls concertos. Renaissance il y a...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité