L'Allée des Rois

A côté de l'exposition du Botanique, ne manquez pas une visite à l'Africamuseum à Tervuren. On y expose en plein air, dans la cour carrée, à l'intérieur du musée, la série sur "L'allée des rois" réalisée par Jean -Dominique Burton et qui fut d'abord présentée au Xe sommet de la francophonie à Ouagadougou. Ces 32 portraits en noir et blanc, mesurant 1,70 m sur 1,40 m, représentent des chefs traditionnels du Burkina Faso, parés de leurs attributs royaux, et qui jouent encore, comme au Bénin d'ailleurs, un rôle de "juge de paix" pour régler de petits problèmes de voisinage, de divorce ou de possession. Ces rois sont souvent aussi pauvres que la population, mais ils restent respectés. Au Bénin, à côté de Cotonou, un des ces rois est même une femme. Ces portraits de rois Burkinabés ont été réalisés en 2004, lors d'un périple de 6 000 km en pleine brousse. Ces hommes sont élus ou choisis différemment selon les ethnies (les Mossi, Peul, Lobi, Bobo, Bissa,...). Dans cette visite au musée de Tervuren, ne manquez pas, dans le parc, les beaux éléphants de bois du sculpteur sud-africain Andries Botha qu'on avait vu à La Panne pour Beaufort. Ils sont parfaits dans le parc. Composés de 14 différents types de bois, recyclés d'arbres morts ou coupés, provenant de la cité de Durban dans le Kwa Zulu Natal, ils symbolisent aussi les arbres qui sont les poumons de notre planète et qui sont menacés par la croissance de notre paysage industriel. Dans ce cadre-là, on ne peut rater, jusqu'au 31 août de suivre l'exposition multidisciplinaire, très didactique (mais avec aussi, de belles pièces artistiques) consacrée au bois et à la forêt d'Afrique centrale. Le musée de Tervuren a la plus riche collection au monde de bois tropicaux. Signalons aussi un parcours sur les pièces de l'Expo 58 reprises par le musée dont l'éléphant empaillé est, sans aucun doute, l'élément le plus connu.

(G.Dt)

A côté de l'exposition du Botanique, ne manquez pas une visite à l'Africamuseum à Tervuren. On y expose en plein air, dans la cour carrée, à l'intérieur du musée, la série sur "L'allée des rois" réalisée par Jean -Dominique Burton et qui fut d'abord présentée au Xe sommet de la francophonie à Ouagadougou. Ces 32 portraits en noir et blanc, mesurant 1,70 m sur 1,40 m, représentent des chefs traditionnels du Burkina Faso, parés de leurs attributs royaux, et qui jouent encore, comme au Bénin d'ailleurs, un rôle de "juge de paix" pour régler de petits problèmes de voisinage, de divorce ou de possession. Ces rois sont souvent aussi pauvres que la population, mais ils restent respectés. Au Bénin, à côté de Cotonou, un des ces rois est même une femme. Ces portraits de rois Burkinabés ont été réalisés en 2004, lors d'un périple de 6 000 km en pleine brousse. Ces hommes sont élus ou choisis différemment selon les ethnies (les Mossi, Peul, Lobi, Bobo, Bissa,...). Dans cette visite au musée de Tervuren, ne manquez pas, dans le parc, les beaux éléphants de bois du sculpteur sud-africain Andries Botha qu'on avait vu à La Panne pour Beaufort. Ils sont parfaits dans le parc. Composés de 14 différents types de bois, recyclés d'arbres morts ou coupés, provenant de la cité de Durban dans le Kwa Zulu Natal, ils symbolisent aussi les arbres qui sont les poumons de notre planète et qui sont menacés par la croissance de notre paysage industriel. Dans ce cadre-là, on ne peut rater, jusqu'au 31 août de suivre l'exposition multidisciplinaire, très didactique (mais avec aussi, de belles pièces artistiques) consacrée au bois et à la forêt d'Afrique centrale. Le musée de Tervuren a la plus riche collection au monde de bois tropicaux. Signalons aussi un parcours sur les pièces de l'Expo 58 reprises par le musée dont l'éléphant empaillé est, sans aucun doute, l'élément le plus connu.

En parallèle, le public peut découvrir dans le parc, des bornes d'information qui lui donnent tous les renseignements sur le grand projet de rénovation du musée qui devrait débuter en 2009 et créer un musée ultramoderne.

"L'allée des rois" de Jean-Dominique Burton au musée de Tervuren jusqu'au 28 septembre.