Où sortir ce week-end?

Concerts à Gogo, "Shame", film trois étoiles avec la star du moment Michael Fassbender, "Songe d'une nuit d'été" mi-Ouaga mi-Bruxelles, ... Votre week-end sera culturel ou ne sera pas. Voici nos propositions de sorties.

placeholder
© Johanna de Tessières
Rédaction en ligne

SCENES

L'ami Baxter Dury, qui aura trusté plus d'un des traditionnels tops de fin d'année de sa britpop et de son entêtant "Happy Soup", gratifiera ainsi la Rotonde d'une première visite ce samedi 14 janvier. Six années après l’inspiré "Floor Show", le voici avec son récent "Happy Soup", un disque magistral.

Clare Louise sera sur la petite estrade de la Médiathèque de Braine-l’Alleud ce samedi en fin d’après-midi, et sur la, certes, un rien moins petite, scène de l’An Vert liégeois la veille. Ce vendredi 13 donc, elle y jouera les morceaux de son récent premier opus "Castles in the Air" mais aussi, sans même un soupçon de superstition, quelques aperçus de "Bare Tales", son nouvel EP imminent. Dans la Cité Ardente, elle sera précédée en piste par sa collègue folkeuse Sophie Gallet, qui, cette fois, nous a concocté de nouvelles compos dans la langue de Molière, une fois n’est pas coutume, après le discret succès de "Cyclus" en anglais.

Liège, L’An Vert (4, rue Mathieu Polain, 4020), le vendredi 13 janvier dès 20h30. Prix : 6€. Infos : www.lanvert.be

Braine-l’Alleud, la Médiathèque (Bibliothèque - 55, rue des Mésanges bleues), le samedi 14 janvier dès 18h30. Gratuit ! Infos : www.braineculture.be

De Ouaga à Bruxelles, une création signée Isabelle Pousseur et treize acteurs: un nouveau "Songe d’une nuit d’été", dès ce vendredi au National. Tenu pour une pièce légère, "Le Songe" l’est assurément, mais pas seulement.

Jusqu'au 28 janvier - Théâtre National - Grande Salle, Boulevard Emile Jacqmainlaan 111-115 - 1000 Bruxelles

Signé Amélie Nothomb, "Le sabotage amoureux" est un roman dont les héros sont des enfants de tous les pays, âgés de 6 à 12 ans, livrés à eux-mêmes dans le monde clos du "ghetto" diplomatique. C’est le second texte d’Amélie Nothomb que Christine Delmotte met en scène après "Biographie de la faim".

Bruxelles, Théâtre de la Place des Martyrs, du 12 janvier au 18 février. Tél. 02.223.32.08.

Wajdi MOUAWAD signe une trilogie. Les tragédies grecques de Sophocle ("Antigone", "Les Trachéennes" et "Electre") seront jouées en intégrale au Manège de Mons, samedi et dimanche.

Au Manège à Mons : ven., "Electre"; sam. et dim., à partir de 16h, l’intégrale des trois tragédies. Au théâtre de Namur, mer. 18, "Les Trachiniennes"; jeu., "Antigone"; ven., "Electre" et sam. et dim., intégrale à 16h. Infos : www.lemanege.com et www.theatredenamur.be

EXPOS

CHROMOS, L'ENFANCE DE LA PUBLICITE C’est un peu toute l’histoire du chromo et de la technique qui lui a permis d’exister, la chromolithographie, que répertorie et véhicule - pour le bonheur des yeux et des souvenirs, dans la jouissance des couleurs et la sympathie d’images désuètes, parce que d’un autre âge déjà - cette exposition enchantée qui vous invite à bras ouverts. Une promenade au Rouge-Cloître s’impose donc, d’autant plus qu’aux charmes de la forêt, elle associe ceux, grisants, d’une plongée dans la petite histoire du grand art de la communication et, partant, des prémices de la publicité.

Centre d’Art du Rouge-Cloître, 1160 Bruxelles. Jusqu’au 5 février, du mardi au jeudi et samedi et dimanche, de 14 à 17h. Infos : 02.660.55.97 et www.rouge-cloitre.be

Designer protéiforme anticonformiste, Walter Van Beirendonck s’expose au Mode Museum. Et prouve que l’on peut faire sourire l’establishment et dire des choses qui ont du fond à travers les formes du vêtement. Quand la mode se fait politique et drolatique.

Bruxelles, Musée du Cinquantenaire. Jusqu’au 19 février. Infos sur www.kmkg-mrah.be

CINEMA

J.EDGAR* Résumer en 2 heures 15 les quarante-huit ans de J. Edgar Hoover à la tête du F.B.I. était une gageure. Clint Eastwood n’y arrive qu’en occultant certains faits et en transformant son biopic en un catalogue de souvenirs plus ou moins édifiants. Parcellaire et sans point de vue, le film ne démontre jamais sa pertinence. 2 h 15.

SHAME *** Après “Hunger”, l’artiste contemporain britannique Steve McQueen livre un second long métrage tout aussi impressionnant. Filmant à nouveau le formidable Michael Fassbender, il explore l’univers d’un homme incapable de refréner ses pulsions sexuelles, incapable d’accepter le moindre engagement émotionnel. Un film dur et froid, cru et glaçant, sur notre société contemporaine. 1 h 39.

JANE EYRE ** Cary Fukunaga aborde ce classique de la littérature gothique anglaise à la façon d’un film noir, renversant la perspective du roman ? Jane Eyre ne cherche plus à percer le mystère du maître de Thornfield, c’est elle le mystère. Avec une lumineuse Mia Wasikowska qui a l’âge du rôle et Michael Fassbender. 1H58