L’Afrique essaime dans nos musées

Le musée de Tervuren et Bozar nouent des liens profonds.

Duplat Guy
L’Afrique essaime dans nos musées
Guido Gryseels a réussi à transformer la fermeture de son musée d’Afrique centrale à Tervuren, pour trois ans de rénovation, en opportunité pour essaimer l’Afrique partout en Belgique et dans le monde. Il prête les fastueuses collections Luba et Kongo aux Etats-Unis et bientôt dans des expositions au MuZee d’Ostende et au...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité