La mélancolie nourrit l’art

Si nos sociétés n’aiment plus la dépression, elle reste riche pour l’art et les artistes.

La mélancolie nourrit l’art
Guy Duplat
Que s’est-il passé avec la mélancolie ? Comment a-t-elle nourri si longtemps les artistes ? On se souvient de Gérard de Nerval évoquant le "soleil noir de la mélancolie"....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité