La peinture congolaise: l'amour de l'art et de l'Afrique

A Paris, la Fondation Cartier abrite l’exposition “Beauté Congo”. L’événement évoque l’histoire picturale en République démocratique du Congo. Pionniers et populaires en verve, créateurs actuels en demi-teinte.

Roger Pierre Turine, à Paris
La peinture congolaise: l'amour de l'art et de l'Afrique
©Moke

L’ensemble est de grande qualité avec une mention spéciale pour la magnifique évocation des premiers peintres du Congo, les attachants Lubaki, Antoinette et Djilatendo, actifs surtout autour de 1927-1930 et pour celle des meilleurs élèves de l’Atelier du Hangar monté par le Français Pierre Romain-Desfossés à Elisabethville (aujourd’hui Lubumbashi) fin 1940, début 1950.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...