La métaphore du "Radeau de la Méduse"

La métaphore du "Radeau de la Méduse"
©Chiharu Shiota/D.R.
Claude Lorent
Les interventions de 73 plasticiens débarquent au Mu.Zee et dans la ville d’Ostende.

Pour sa seconde édition, l’événement artistique ostendais devenu une triennale, initié en 2015 par le "Salut d’honneur à Jan Hoet", reprend dans une formule quasi identique mais se fonde sur une thématique décidée par les deux commissaires de l’exposition, la curatrice Joanna De Vos (Gand, 1983) et le plasticien Jan Fabre (Anvers, 1958). En fait, l’exposition repose essentiellement sur deux œuvres. D’une part le très célèbre et très grand tableau "Le Radeau de la Méduse" (1818-1820), peint par Théodore Géricault et dont on peut voir des études préparatoires, d’autre part, une œuvre

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité