Bacon, Freud, peindre l’humain dans sa chair

Bacon, Freud, peindre l’humain dans sa chair
©Jenny Saville. Courtesy of the artist and Gagosian et The estate of Michael Andrews
Guy Duplat>Envoyé spécial à Londres
En annonçant Francis Bacon et Lucian Freud dans le titre de sa nouvelle exposition, la Tate Britain attire la foule. Mais si chacun d’eux montre une quinzaine de tableaux, parfois très rarement vus, l’exposition « All Too Human » (« Humain, trop humain », disait Nietzsche) dépasse ces deux cas pour étudier « L’école de Londres ». Comment dans les années 50, un petit groupe...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité