L'oeuvre "Printemps" d'Adel Abdessemed retiré: "Il a lâché parce qu'il ne voulait pas passer pour un monstre"

Clémentine Mercier (Libération)
Après une polémique sur Twitter, un musée retire l'œuvre "Printemps" d'Adel Abdessemed
©PRINT SCREEN TWITTER
A la suite de polémiques sur les réseaux sociaux et à la mobilisation des associations de défense de la cause animale, le MAC Lyon a retiré l'œuvre «Printemps» de l'exposition d'Adel Abdessemed, ouverte il y a une semaine. Thierry Raspail, le directeur du musée, revient sur cette décision. Une semaine après l’ouverture de l’exposition l’Antidote d’Adel Abdessemed au Musée d'art contemporain de Lyon, l’œuvre Printemps vient d’être démontée. Cette installation vidéo de l’artiste né à Constantine en Algérie en 1971 montrait dans une pièce noire des poulets alignés suspendus par les pattes en proie aux flammes. Allégorie de la violence, dénonçant justement les sévices faits aux animaux et plus largement la brutalité du monde, cette vidéo était diffusée en boucle. A la suite du tweet d’un visiteur,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité