Les décombres d’un désastre

Emmanuel Van der Auwera interroge la valeur archéologique des images que notre culture numérique produit.

Gribaumont Gwennaëlle
Les décombres d’un désastre
Emmanuel Van der Auwera interroge la valeur archéologique des images que notre culture numérique produit. "Tu vois, j’ai un sentiment très étrange en ce moment, le plus étrange des sentiments." Ces mots, traduits du discours en anglais de la voix off, résonnent dans l’espace du musée...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité