La belle aventure du MIMA se poursuit avec des artistes qui font toute la différence

Sans préalable, le parcours nous parachute dans un espace qui n’est pas sans évoquer l’hyperproductivité. Les dessins signés se mêlent aux travaux anonymes dans un accrochage dense et intense. Instantanément, nous observons un élément frappant : l’une des spécificités récurrentes de la sélection est son caractère répétitif.

La belle aventure du MIMA se poursuit avec des artistes qui font toute la différence
©"S" Grand Atelier / Mima
Gribaumont Gwennaëlle
La "S" Grand Atelier, un laboratoire non-conventionnel encadrant des personnes déficientes mentalement.

La belle et grande aventure du MIMA se poursuit sur ce 7e chapitre - intitulé "Obsessions" - qui réaffirme mordicus le caractère iconoclaste de sa programmation. À savoir, présenter ces subcultures artistiques qui s’affranchissent des catégories officielles. Les trois étages tracent un panorama de la production de 23 artistes résidents de la "S". Des artistes

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité