Sara Bjarland transcende les rebuts de notre société de consommation

Actuel à souhait, le travail de Sara Bjarland (Helsinki, 1981) se fonde sur la résurrection de déchets abandonnés. Fournisseur de prédilection ? La rue.

Sara Bjarland transcende les rebuts de notre société de consommation
Gribaumont Gwennaëlle
Actuel à souhait, le travail de Sara Bjarland (Helsinki, 1981) se fonde sur la résurrection de déchets abandonnés. Fournisseur...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité