Un travail remarquable de 4 photographes et 4 journalistes sur le football féminin

Un travail remarquable de 4 photographes et 4 journalistes sur le football féminin
©Olivier Papegnies, collectif Huma

Géopolis présente un travail remarquable de 4 photographes et 4 journalistes sur le football féminin comme levier d’émancipation.

En 2004, l’agence Magnum publiait chez Phaidon un livre sur le football. Il s’agissait d’une compilation de photographies concernant le ballon rond prises par des cadors du Leica tels qu’Henri Cartier-Bresson, Josef Koudelka, Martin Parr et bien d’autres. Parmi leurs images s’attachant à montrer le foot comme un sport "sans frontières nationales ou culturelles", il y en avait une prise par Chris Steele-Perkins en 1982 qui montrait une famille modèle britannique dans son jardin. En l’occurrence, la mère sur un transat, la fille à bicyclette et bien entendu le père et le fils jouant au foot. En fait, dans la parfaite tradition humaniste de la coopérative fondée par Capa, on célébrait là "l’universalisme du langage du football" en oubliant cependant que celui-ci ne s’adressait pratiquement alors qu’à la moitié de l’humanité.

Un travail remarquable de 4 photographes et 4 journalistes sur le football féminin
©Virginie Nguyen/collectif Huma

Levier

Les choses ont évolué depuis lors, même si on est loin du compte. C’est en tout cas ce dont témoigne "What the foot", le nouveau projet du Collectif Huma présenté dès demain à Geopolis, le centre pour le photojournalisme à Bruxelles. Dans ce travail au long cours (une année de réalisation) les 4 photographes et 4 journalistes ont observé avec attention des footballeuses du monde entier - de la Belgique à l’Inde en passant par le Bénin, le Mexique ou l’Égypte - taper le cuir avec passion. Ils (et elles) auraient pu se contenter de ce constat réjouissant à l’heure où "la Fifa vise à atteindre 60 millions de joueuses licenciées d’ici à 2026 et à faire monter les femmes dans les organes de décision". Cependant, leur documentaire va bien au-delà et sa grande qualité est de nous faire comprendre que la pratique du football par les femmes ne doit pas seulement être vue comme un signe d’égalité, mais aussi et surtout comme un levier d’émancipation.

En Jordanie par exemple, une entraîneuse confie : "Nous voulons former des leaders dans le sport et qui le deviendront dans leur communauté. C’est alors qu’elles changeront les choses." En Inde, la coach du club d’une école constate qu’au-delà des bienfaits du sport, le bénéfice pour les petites filles qu’elle entraîne est d’être encouragées à aller à l’école, celle du club ou une autre. En Cisjordanie, une autre coach surenchérit : "Le football donne un sentiment de liberté, permet de prendre le contrôle de sa vie, de ses décisions, de ses mouvements. On est au pouvoir. On a des droits. On se sent normale."

Un travail remarquable de 4 photographes et 4 journalistes sur le football féminin
©Johanna de Tessières/collectif Huma


On décolle

On est donc ici un cran plus loin que la célébration humaniste, bien trop généraliste, surtout quand elle en restait aux images. Ici, grâce à une belle complémentarité entre immersion par la photographie et journalisme de terrain, on décolle des idées reçues - fussent-elles positives - pour découvrir le football comme outil social multifonction adaptable aux situations les plus diverses.

Où l’on se souvient d’Albert Camus : "Tout ce que je sais de la morale, je le dois au football."

"What the Foot ? !" par le collectif Huma Photographie Où Géopolis, 58-60, rue des Tanneurs, 1000 Bruxelles. www.geopolis.brussels Quand Du 20 février au 15 mars, du mardi au vendredi de 12h à 18h et du samedi au dimanche de 12h à 16h. Soirée d’ouverture avec débat en présence de Johanna de Tessières (photojournaliste), Laure Derenne (journaliste), Valentine Van Vyve (journaliste) et Frédéric Pauwels (photojournaliste) demain le 20 février à 19h30. Ce débat sera suivi d’une visite et d’un drink.

Un travail remarquable de 4 photographes et 4 journalistes sur le football féminin
©IPM

--> Découvrez notre long format "Le foot, les femmes savent pourquoi"

Sur le même sujet