A Venise, l’art repart, plein d’émotions

Venise est devenue étrangement calme, mais peu à peu l’art reprend sa place nécessaire. Le Palazzo Grassi propose une plongée très originale dans l’oeuvre d’Henri Cartier-Bresson. Et la Punta della Dogana fait de même avec l’art contemporain, dans un parcours particulièrement incarné.

Henri Cartier-Bresson: Lorraine, France, 1959
Henri Cartier-Bresson: Lorraine, France, 1959 ©Fondation Henri Cartier-Bresson
La machine à remonter le temps existe-t-elle ? On le croirait en visitant aujourd’hui Venise, aussi désertée des touristes qu’il y a quarante ans, avec ainsi, encore davantage, toute sa beauté mélancolique. Les nuées...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet