Tu te souviendras comme on aura ri

"Le Grand Jour" de Catherine Rombouts, une approche de l’euthanasie par l’image.

Jean-Marc Bodson
Tu te souviendras comme on aura ri
©Catherine Rombouts
Au dos du livre "Le Grand Jour", une série de phrases égrène des lieux communs à propos de l’euthanasie. De "c’est tuer quelqu’un" à "c’est choisir de partir simplement", cette déclinaison d’opinions de la vox populi nous montre combien la question de la mort provoquée...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité