Un couple vandalise "sans le faire exprès" un tableau d'une valeur de 500.000 dollars

Une belle bourde.

J.F.

Cela s'est passé dimanche dernier dans une galerie de Séoul, en Corée du sud. Les organisateurs de l'exposition ont en effet remarqué d'étranges traînées de peinture verte sur un tag réalisé par l'artiste américain JonOne. Afin de comprendre comment ces traces avaient pu apparaître, ils ont décidé de regarder les caméras de surveillance. C'est là qu'ils ont aperçu un couple de visiteurs tremper un pinceau dans un pot de peinture présent à côté de l'oeuvre avant de se mettre à la badigeonner.

Contacté par la police, le couple a expliqué avoir cru que le pot de peinture était présent afin que chaque visiteur ajoute sa touche à l'oeuvre. "Nous pensions que c'était de l'art participatif", se sont-ils justifiés, de bonne foi.

Malheureusement pour eux, le pot de peinture faisait en réalité partie de l'oeuvre et n'était pas destiné à être utilisé.

"Nous savons que le couple a abîmé l'oeuvre sans le faire exprès", explique à ABC Kang Wook, le co-organisateur de l'exposition, qui a renoncé à porter plainte contre eux.

Des discussions sont en cours avec l'artiste afin de avoir si l'oeuvre va être restaurée. Le graffiti a en effet été estimé à 500.000 dollars, soit 426.000 euros. Il avait été réalisé en 2016 en direct devant un public, raison pour laquelle des pots de peinture et des pinceaux accompagnent l'oeuvre. 

En attendant de régler le problème, la galerie a rajouté la mention "ne pas toucher" devant les pots de peinture. Cette histoire leur aura en tout cas apporté une belle publicité étant donné que les recherches concernant l'oeuvre ont bondi.