Laurent Busine: "L’art répond à des questions qu’on n’a pas encore formulées"

Réflexions après un an de pandémie et de confinement de celui qui dirigea durant 15 ans le Mac’s. "Enfermer une image, c’est aussi détruire une pensée".

Laurent Busine: "L’art répond à des questions qu’on n’a pas encore formulées"
©Reporters
Il y a vingt ans, le 15 septembre 2002, Laurent Busine atteignait son Graal : ouvrir le magnifique musée Mac’s au Grand-Hornu. Durant 15 ans, il l’a dirigé, l’oeil vif, la pensée poétique et politique. Lors de son départ en 2016, il rappelait que "l’art ne connaît pas de progrès, mais l’amateur d’art, oui". Il prônait de mener "une vie poétique". Il parlait du musée comme le lieu des "illusions utiles". Il rejetait toute idée d’audimat...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet