Knokke, le paradis des galeries d’art

Au royaume du luxe, les galeries d’art ont - encore et toujours - la cote ! De nombreuses enseignes y installent leur résidence littorale. Sans surprise…

Marie-Jo Lafontaine, « Banana Kisses und Frozenmarguarita », 2003, 180 x 356 cm
©l’artiste et Belgian Gallery
Gwennaëlle Gribaumont
Avec ses sculptures publiques, ses joyaux d’architecture et surtout ses galeries d’art au rayonnement international, Knokke se positionne assurément comme une ville d’art d’une incroyable vitalité ! Et pour cause : elle centralise quelque quatre-vingt enseignes disséminées, de la digue de Mer à l’avenue du Littoral, sur deux kilomètres carrés. Une concentration inouïe ! De l’avis des galeristes, cette densité ne serait que source d’enthousiasme,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité