L’arrière-cour américaine

À la Fondation A, des métaphores en noir et gris pour dire les blessures de l’Amérique latine.

L’arrière-cour américaine
©Pablo Ortiz Monasterio
La photographie murale qui accueille actuellement les visiteurs à la Fondation A préfigure parfaitement l’exposition "L’Amérique Latine Éraflée" qu’ils viennent y voir. Elle montre en effet un jeune garçon,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet