Les mille vies de Julos Beaucarne

À 85 ans, le troubadour wallon méritait un "Revenons-y". Le voici.

Les “36 pagodes postindustrielles” (détail)
Les “36 pagodes postindustrielles” (détail) ©D.R
"Mon métier, c’est de vous dire que tout est possible..." Julos Beaucarne se tait ces derniers temps, mais le souffle de sa voix, son rire intersidéral, ses pensées serties...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet