Elles ont fait l’histoire de l’art mais furent invisibilisées

Une grande exposition au Centre Pompidou réécrit l’histoire de l’abstraction à partir des seules artistes femmes.

Sonia Delaunay-Terk: Prismes électriques, 1914
© D.R.
Cent et six artistes, toutes femmes, quelques cinq cents oeuvres venues de tous les continents, 43 salles à visiter dans un parcours labyrinthique : l'exposition Elles font l'abstraction au Centre Pompidou est vaste jusqu'à risquer de fatiguer...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité