Le dessin, Uderzo est tombé dedans quand il était petit

Première rétrospective consacrée à Albert Uderzo au musée Maillol, à Paris : "Comme une potion magique". Autodidacte, le frère de rire de René Goscinny excellait dans tous les styles de dessin. "La Libre Belgique" fut la première à publier une série signée du duo.

Quand Jean-Michel Charlier lui propose de collaborer à Tanguy et Laverdure, Uderzo, qui a appris le métier sur le tas, n’avait jamais dessiné d’avion auparavant.
Quand Jean-Michel Charlier lui propose de collaborer à Tanguy et Laverdure, Uderzo, qui a appris le métier sur le tas, n’avait jamais dessiné d’avion auparavant. ©D.R
De la rencontre de deux immigrés, l’un dessinateur moyen d’origine juive fraîchement débarqué d’Argentine et des États-Unis, l’autre scénariste moyen dont le père, luthier, a fui l’Italie fasciste en 1923 pour s’installer près de Reims, naîtra l’une des plus grandes aventures éditoriales de la bande dessinée et même de la littérature : Astérix. Le premier, René Goscinny, avait le génie de la formule, le second,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet