Tournai sort ses joyaux à l'occasion du prêt de "La Folle Danseuse", de Rik Wauters

placeholder
© Belfius Art Collection / Musée des Beaux-Arts de Tournai
Gwennaëlle Gribaumont

À l’occasion du prêt exceptionnel de deux sculptures de Rik Wouters par la collection Belfius, le Musée des Beaux-Arts de Tournai réunit un ensemble passionnant d’œuvres, issues de ses collections, permettant de poser un regard critique sur les nombreuses représentations de femmes. 

Formidable sculpteur, Rik Wouters (1882-1916) n’a cessé d’exprimer la vie sous toutes ses facettes, passant son temps à retranscrire le lien intime qui l’unissait à sa femme Nel Deurinckx. Éternelle muse et source d’inspiration, Nel assume tous les rôles. 

Cette exposition s’articule autour de deux spectaculaires sculptures : La Vierge folle (ou La Folle Danseuse, 1912) et Les Soucis domestiques (1914). La première fut inspirée au sculpteur par la danse libre d’Isadora Duncan. La seconde transposait le visage et le corps de Nel, les bras croisés, dans une attitude plus intime et réservée. Deux instants. Deux humeurs ambivalentes de la nature humaine. L’une exprime l’extériorité, l’autre l’intériorité. 

L’occasion de réunir de très belles représentations de femmes – réelles ou allégoriques – conservées dans les collections du musée : une Bacchante d’Aimable Dutrieux, un portrait de femme endormie de James Ensor, une femme de pécheur signée Oleffe, une servante de Van Strydonck, de nombreuses maternités ou encore des travaux d’aiguille…

La Folle Danseuse ou les Soucis Domestiques. Figures féminines dans les collections. Musée des Beaux-Arts de Tournai, rue de l’Enclos Saint-Martin 3, 7500 Tournai mba.tournai.be

placeholder
© IPM


Sur le même sujet