Issei Suda, un merveilleux alchimiste visuel

Au Fomu d’Anvers, l’œuvre subtil et poétique du trop méconnu Issei Suda.

Issei Suda, un merveilleux alchimiste visuel
©Issei Suda
En Europe, plus généralement en Occident, pendant des décennies, on n’a retenu de la scène photographique japonaise que quelques auteurs tels Nobuyoshi Araki, Daïdo Moryama, Eiko Hosoe ou Hiroshi Sugimoto. Fin observateur...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet