Des Prix à l’Aca de Liège

La galerie est toute petite, mais elle vibre aux sons des orchestres et des bars qui la jouxtent. Orchestration Art par Françoise Safin.

Roger-Pierre Turine
Des Prix à l’Aca de Liège
©RP Turine

Espace réduit mais collusion positive entre trois artistes, jeunes et moins jeune, qui ont glané les Prix 2021 de l’Académie Royale ESAHR des Beaux-Arts de Liège.

Premier Prix : Patrice Turine, 72 ans, fou d’art et d’expression depuis que, retraité de ses devoirs auprès de handicapés mentaux et physiques, il peut donner forme à sa passion viscérale. Des formes noires, sculpturales, fomentées de divers ingrédients. De la vie à la mort, politiques comprises, cet iconoclaste chante la Liberté. Deux complices, Nelly Haïkal et Sylvia Torrens, l’accompagnent avec des vidéos réalisées à partir de son travail de formes noires, évolutives, sur des cartes de géographie. Péril en vue ?

Bien plus jeune, souriante, Bérangère Monfort délivre des "Peaux usées" au départ de savons qui ont servi et que façonnent des broderies légères. Prix des Amis de l’Aca et 2e Prix de l’Académie, elle, que le textile démange, a conçu un paysage sur tissu fait d’une foule d’agrafes. Un art minimaliste que complète une installation de broderies sur des pelures de mandarines….

Troisième lauréate : Vanessa Cao qui peint… Beaucoup de rêves sur la route, du Bleu vibrant de lumière et même le Désordre. Et cela chante.

À voir dans une galerie vraiment pas comme les autres. Pour les nostalgiques du défunt Cirque Divers, des espaces revisités par la musique, la bonne pinte, l’art en vue. Bingo !

Lauréats des Prix de l'Aca de Liège Art contemporain Où Galerie Rature - Kultur A, 13, rue Roture, 4020 Liège Quand Jusqu'au 9 octobre, les vendredis et samedis, de 18 à 21h.

Des Prix à l’Aca de Liège
©IPM