Forest de Hespérides

Fouillis sacré ou micmac végétal, cette exposition marie brillamment des démarches aux antipodes… et quelques gastéropodes !

Gribaumont Gwennaëlle
Forest de Hespérides
©Mélissa Ansel Bxl
Il y a tellement à raconter qu’on ne sait par où commencer. Peut-être par le début ? Direction Forest, rue des Glands. À elle seule, l’adresse résonne comme la promesse d’une promenade en pleine nature. La sonnette est discrète, la porte ne paye pas...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...