Les combats cruels et magnifiques de Paula Rego

A 86 ans, l’artiste d’origine portugaise est enfin reconnue comme peintre majeure de l’après-guerre.

Paula Rego, "The Dance", 1988, Tate.
Paula Rego, "The Dance", 1988, Tate. ©Paula Rego
En 2018, bien peu de visiteurs de la rétrospective Paula Rego au musée de l'Orangerie à Paris connaissaient déjà l'oeuvre de cette grande peintre née au Portugal en 1935, mais installée définitivement à Londres depuis 1976 après une formation à la Slade School....

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet